De A à Z,
les termes, les concepts
et les modèles qui font le management.

Toyotisme

Dans les années 1980, l’organisation du travail de nombreuses entreprises va s’inspirer des nouveaux modes de management organisationnel japonais et en particulier ceux mis en place dans le secteur automobile, notamment chez Toyota (d’où le terme « toyotisme » pour désigner ces nouvelles formes d’organisation).
Le Toyotisme va remettre en cause avec succès la parcellisation des tâches, la spécialisation excessive des travailleurs et la division verticale du travail.

Mis en place par un de ses salariés, Taïchi OHNO , le toyotisme repose sur les principes suivants :

– la mise en avant de l’initiative des ouvriers, leur autonomie et leur polyvalence 
– au niveau de l’organisation de l’activité et des processus de production : le TPS ou Toyota Production System avec le principe de l’auto-qualité, le Kaïzen ou recherche du progrès continu et une gestion en flux tendus ( pour minimiser le temps de passage des composants et des produits à travers les différentes étapes de leur élaboration, de la matière première à la livraison des produits finis).

  Lesclefsdumanagement.com – Gérard Lécrivain, professeur en DCG/DSCG