De A à Z,
les termes, les concepts
et les modèles qui font le management.

La stratégie

Dans son sens étymologique, la stratégie a une connotation militaire : elle définit l’art de conduire (« agos ») une armée (« statos ») et de disposer judicieusement ses troupes afin de remporter la victoire.

Elle trouve ainsi son origine dans les textes militaires de généraux célèbres : Sun Tzu, Général chinois (du VIesiècle av. J.-C. – 544–496 av. J.-C.).) ou Von Clausewitz, Général prussien (1780-1831)

 Mais ce n’est qu’aux alentours des années 1960 que ce concept fait son apparition dans le champ de la gestion d’entreprise, en particulier à travers les premiers modèles d’analyse stratégique en provenance des Etats-Unis.

Selon CHANDLER

« La stratégie consiste en la détermination des buts et des objectifs à long terme d’une entreprise, l’adoption des moyens d’action et d’allocation des ressources nécessaires pour atteindre ces objectifs. »

Selon ANSOFF

« La stratégie consiste à piloter les modifications de relations du système entreprise avec son environnement et de la frontière de ce système avec ce qui n’est pas lui ».

 

La démarche stratégique apparait donc comme une démarche procédurale et très rationnelle  … ce qui laisse entendre « ex-ante » que les décideurs se trouvent dans un contexte illustratif de quasi « rationalité parfaite » : ils ont accès à toutes les informations utiles à leur réflexion et en fonction, ils prennent les meilleures décisions aussi bien en termes de positionnement stratégique que d’allocation des ressources.

Au regard du degré croissant de turbulences environnementales, la stratégie ne peut être une démarche planifiée. Aussi par réactivité, par pro-activité la démarche  l’entreprise définit et redéfinit, remodélise ses différentes formulations stratégiques.

Un nouveau paradigme stratégique s’impose désormais : la stratégie apparait non plus comme le résultat d’une démarche délibérée mais comme un processus de décisions émergentes; la stratégie n’est plus basée sur le positionnement (positionner les choix stratégiques au regard des contextes environnementaux) mais sur l’intention : la stratégie apparait alors comme un processus continuel visant à transformer en permanence le jeu concurrentiel.

  Lesclefsdumanagement.com – Gérard Lécrivain, professeur en DCG/DSCG