le lexique du management

De A à Z,
les termes, les concepts
et les modèles qui font le management.

Disruption

Venant du latin « disruption » qui signifie rupture, cassure, brisure et de l’anglais « disruption » qui se traduit par perturbation.

La disruption correspond à une innovation, le plus généralement de process. Elle correspond à une innovation de rupture permettant de commercialiser un produit existant (bien ou service) de manière plus simple, plus pratique, plus accessible à un prix inférieur aux produits proposés par les concurrents qui sont déjà en place en s’appuyant sur les nouvelles technologies et la dématérialisation.

C’est le publicitaire français Jean-Marie DRU qui utilisa le premier ce concept qui fut ensuite popularisé par le professeur de management à Harvard, Clayton CHRISTENSEN dans son best-seller « Innovator’s Dilemma » (1997).

Pour CHRISTENSEN, ne sont disruptifs que les nouveaux entrants qui abordent le marché par le bas, et se servent des nouvelles technologies pour proposer des produits ou services moins coûteux aux consommateurs.

CHRISTENSEN distingue :

  • Les disruptions de type « bas de gamme », qui permettent de proposer  un service moins cher, plus simple et/ou  plus accessible par rapport à une offre de prestation existante n existante (AIRBnB, UBER, …).
  • La disruption de type « nouveau marché« , qui permettent  de créer de nouveaux usages de consommation pour des biens substituables (TESLA, par exemple).

  Lesclefsdumanagement.com – Gérard Lécrivain, professeur en DCG/DSCG