Management de la décision : “je décide, donc je manage ?”

La vision classique, et en particulier les approches taylorienne et bureaucratique des organisations, identifiaient le pouvoir à l’acte et à la prise de décision. Une ligne de démarcation (« la division verticale du travail ») séparait alors distinctement « ceux qui décidaient » et « ceux qui exécutaient ». Les impératifs croissants liés à la chrono-compétition, les exigences d’agilité et de réactivité…