De A à Z,
les termes, les concepts
et les modèles qui font le management.

Bureaucratie

Modèle d’organisation mis en valeur par le sociologue  Max Weber ( 864/1920) qui caractérisait ainsi l’efficacité d’une organisation structurée « en bureaux » c’est à dire où les modes de coordination des activités s’effectuaient à partir de l’application de procédures, de normes et de règlements

La bureaucratie est une structure marquée par un fort degré de centralisation et de formalisation. Les modes de coordination s’appuient sur les règles.

L’organisation bureaucratique est :

– hiérarchisée (la carrière dépend de la notation)
– avec des procédures écrites systématiques (des règles)
– où les rémunérations évoluent selon une grille fonction du grade et de l’ancienneté
– où les salariés sont choisis pour leurs compétences
– où les salariés se voient affecter à des activités précises

Ce principe organisationnel est selon Max WEBER (1864-1920) son auteur, « un idéal type organisationnel » caractérisé par des règles, une organisation très rationnelle et une centralisation de la prise de décision.

Michel CROZIER dans son ouvrage « le phénomène bureaucratique » (1964), livre fondateur de la sociologie des organisations en France, dénoncera cette approche bureaucratique des organisations. Il en condamnera l’excès de règles; cette dernière étant sensée éliminer toutes formes d’incertitude. Or, selon Crozier, une organisation n’est pas qu’un construit normatif mais elle apparait comme un construit social : chaque salarié est un acteur dont les comportements participent à la construction et à la régulation de l’organisation.

  Lesclefsdumanagement.com – Gérard Lécrivain, professeur en DCG/DSCG