De A à Z,

les auteurs et les références qui font le management

ANSOFF Harry Igor (1918/2002)

Apport principal : approche stratégique – la planification stratégique.

Les travaux d’H. I. ANSOFF (1918-2002)

Les années 60 vont permettre d’installer les cadres de la réflexion et de l’action stratégiques : après les travaux d’Andrews, puis la présentation du modèle LCAG et les travaux de CHANDLER (Strategy and structure en 1962), ANSOFF publie en 1965 ce qui est considéré comme l’ouvrage fondateur de la stratégie d’entreprise : « Corporate Strategy ». Ce livre va en effet contenir un ensemble de concepts et de pratiques qui vont guider la formulation stratégique de très nombreuses entreprises.
Dans cet ouvrage, cet enseignant-chercheur et consultant va formaliser un cadre conceptuel et méthodologique détaillé autour de notions clefs :

  • Le système de décisions (stratégiques, administratives ou tactiques et opérationnelles).
  • Le système de compétences et les synergies.
  • La matrice produits/marchés ( caractérisant trois modes de stratégie d’expansion : la pénétration et l’expansion du marché, le développement des produits et un mode de développement plus risqué car non maîtrisé au préalable : la diversification) – Voir le chapitre consacré aux stratégies corporate.
  • Les modes stratégiques de diversification ( horizontale, verticale, concentrique ou conglomérale)
  • L’approche par les portefeuilles d’activités.

H. I. ANSOFF et la planification stratégique :

  • A partir d’une étude menée sur un échantillon d’entreprises sur une période de 20 ans, ANSOFF montre qu’une démarche stratégique planifiée conduit à des performances et à une plus grande efficacité en particulier lors des mouvements de croissance externe .
  • C’est ainsi que cet enseignant-chercheur et consultant va formaliser un cadre conceptuel et méthodologique permettant de planifier la démarche stratégique. La planification stratégique correspond donc à « un processus, constitué d’ étapes successives, aboutissant à l’ élaboration d’ un plan dont l’ objectif est de réaliser le projet stratégique de l’ entreprise à moyen terme ».
  • La planification passe alors par 3 étapes :
  •  la prise de décision stratégique : Quels sont les objectifs futurs?
  • la définition des modalités d’ action et leur programmation dans le temps afin de réaliser ces objectifs.
  • l’ évaluation et la budgétisation des moyens nécessaires à la réalisation des actions programmées.

La planification stratégique comporte de nombreux avantages …

  • elle introduit une réflexion prospective et stratégique
  • elle formalise la stratégie en étapes composées d’action
  • elle permet ainsi de communiquer la stratégie
  • les objectifs finaux et intermédiaires se prêtent aux contrôles et vérifications.

… mais la planification stratégique va faire l’objet de nombreuses critiques et en particulier d’Henry MINTZBERG qui va identifier 3 sources d’erreur que cette démarche peut induire (une erreur de prédétermination, de détachement de la stratégie et de l’opérationnel et une erreur de formalisation).

H. I. ANSOFF : de la planification au management stratégique :

  • I. ANSOFF va alors resituer et recontextualiser la planification stratégique dans un cadre plus global en intégrant en particulier les dimensions organisationnelles et parlera ainsi, dès 1972 de « management stratégique ».
  • La démarche stratégique va ainsi prendre en compte :

-les compétences managériales et le système de management

– les dynamiques propres aux nécessaires changements organisationnels

– les résistances face à ces changements

– le design structurel

Selon une approche systémique, ces différentes dimensions organisationnelles seront pris en compte lors de la formulation de la stratégie.

 Principales publications :

• Corporate Strategy,New York, McGraw Hill, 1965, le premier sys-tème analytique complet de planification de l’entreprise.
• « Managing Surprise by Response to Weak Signals », California Management Review, XVIII, 1975, analyse de l’environnement.
• The New Corporate Strategy,New York, Wiley, 1988, de la planification stratégique au management stratégique